RÉCIT | Premières impressions d'Afrique du Sud

Cet été, Milena Boulianne, membre du comité d'IMBEWU, a visité pour la première l'Afrique du Sud. En tant que responsable du projet ACADEMY OF CREATIVITY, elle a passé plusieurs jours à Port Elizabeth pour assister aux activités de ce projet et rencontrer les partenaires locaux. Voici son récit.

En août, j’ai eu l’immense privilège d’accompagner Anne, coordinatrice générale d’IMBEWU, en Afrique du Sud pour une mission de suivi. À Port-Elizabeth, dans le township de Walmer, nous avons été chaleureusement accueillies par Jonas, directeur de Masifunde, l’organisation partenaire de notre nouveau projet ACADEMY OF CREATIVITY. Les activités du projet sont destinées aux enfants et jeunes de différentes écoles du township et ont lieu dans un lycée du quartier en attendant de pouvoir profiter du nouveau centre au nom prometteur, The Changemaker Academy (l’académie des acteurs du changement). Ce centre, encore en construction, permettra aux jeunes de se rendre après l’école dans un endroit sécurisé et adapté à l’apprentissage, au coeur même du township.

À peine arrivées, nous avons assisté à la projection d’un reportage réalisé par un groupe de jeunes, traitant du sujet sensible du statut de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bi-sexuels, transgenres) du township. Les reporters en herbe ont appelé à liberté d’expression et au respect des différences.

Nous avons ensuite rendu visite aux différents groupes d’activités : le choeur, la troupe de théâtre et l’atelier d’arts visuels. Je ne saurais comment décrire l’émotion que j’ai ressentie en entrant dans la classe où la chorale s’entraînait, ces jeunes ont beaucoup de talent. Une fois le chant achevé, des « salut ! » et des « merci ! » nous ont été lancés. Si le choeur s’est agrandit depuis, bon nombre d’entre eux étaient à Neuchâtel quelques semaines plus tôt dans le cadre de l’échange SOUNDS OF PEACE !

La découverte du quartier de Walmer et plus largement de Port-Elizabeth ont été assionnants. C’est une ville particulière avec de très forts contrastes entre les quartiers riches et les quartiers pauvres. La précarité touche en majorité les communautés noires ou coloured dont les enfants ne se voient pas offrir la chance d’aller dans des écoles de qualité. Les jeunes du township de Walmer grandissent dans un contexte très rude et des conditions parfois extrêmes. Le tour que nous a fait faire Jonas au sein du township était éloquent.

Les participants au projet que nous avons rencontrés sont des battants et les voir chanter, interpréter, créer avec tant d’ardeur a quelque chose de magique. Ils sont menés avec sérieux par leurs coachs, dont j’ai pu constater l’engagement ainsi que l’immense travail de sensibilisation et de prévention. En effet, l’objectif n’est pas seulement de permettre aux jeunes de s’exprimer, mais surtout de prévenir les comportements à risque et de leur permettre de préparer au mieux leur avenir par l’intermédiaire de sessions life skills, autrement dit de compétences de vie et de soutien scolaire.

Un moment qui m’a particulièrement marqué lors de notre séjour est la virée à la plage avec la chorale. Les jeunes ayant participé à l’échange en Europe se sont vu offrir l’opportunité d’enregistrer un CD, qui servira à la récolte de fonds pour le projet (des exemplaires seront disponibles à IMBEWU très prochainement). Après l’enregistrement, nous nous sommes rendus avec eux à la plage pour pique-niquer. La joie et l’excitation étaient à leur comble et presque tous ont fini par se baigner tout habillés dans l’océan, bien qu’il soit très froid ! Le township de Walmer étant plutôt éloigné de la plage, les jeunes ne s’y rendent que rarement.

Lors de ces quelques jours de visite auprès de notre partenaire, j’ai pu constater l’excellente
qualité de leur travail. ACADEMY OF CREATIVITY offre de nouvelles chances aux jeunes, quel plaisir de voir les mesures concrètes que nous soutenons par notre action ! J’y serais d’ailleurs bien restée un moment...

ART DIRECTION: KANULART

DESIGN & DEVELOPMENT: ISMEDIA CONSULTING